mercredi 17 juillet 2013

Kraftwerk - Tour de France (Kevorkian remix) (1983)

Les rois de la pédale la fin (?)
Difficile de ne pas évoquer Kraftwerk et Tour de France dans cette "thématique" vélo.
Potentiels vainqueurs, Kraftwerk le sont grâce à leur mannequin, robot et autre man machine dopés à la radioactivität et parcourant les pentes escarpées comme des autobahns rectilignes et planes.
Difficile de lutter dans ces conditions.


mardi 16 juillet 2013

Katerine - Jeannie Longo (?) (1996)

Petite entorse aux rois de la pédale avec une reine en l’occurrence. Jeannie Longo magnifiée par Katerine; titre fantôme niché au cœur d'un (très) court Ep.
L'occasion de s'attarder sur le parcours de notre trésor national du cyclisme féminin.
Jeannie Longo est la troisième d'une fratrie de deux et déjà c'est peu commun; très jeune elle veut faire du vélo mais ses parents refusent, la seule pédale qu'elle pourra pousser c'est celle de la machine à coudre.
Effondrée par tant d'injustice Jeannie devient punk en 1955 et cycliste en 1956 et met des bigoudis en 1957 avec cette envie, qui ne la quittera plus, d'être première.
La légende veut que James Cameron ait eu l'idée de Terminator après l'avoir vu grimper le Tourmalet sans suer, les mauvaises langues disent  que Lance Armstrong se dopait avec l'urine de Jeannie.
Toujours est-il que malgré son palmarès impressionnant, Jeannie Longo a des verrues plantaires c'est bien dommage !
Lien: Katerine - Jeannie Longo

Ludwig Von 88 - Louison Bobet for ever (1987)

Les rois de la pédale volume 2.
Les héros oubliés de la petite reine.
Au menu du jour Louison Bobet.
Louison Bobet avait une tête à chapeau, mais cela ne lui suffit pas, il fallut qu'il fasse le guignol à vélo pour se faire remarquer.
Malheureusement la suite de sa carrière fut moins glorieuse; en effet après avoir arrêté le vélo à 27 ans, il ne trouve pas d'emploi et s'exile à Brie Comte Robert en Seine et Marne.
C'est le début d'une longue agonie qui le voit enchainer les boulots ridicules pour survivre: trieur de noyaux de pêches, enrouleur d'anchois, remplisseur de tube de dentifrice ...
Dépressif, il se réfugie dans la consommation frénétique d'oignons et devient pétomane professionnel et connait un sursaut de gloire en 1968.

Son histoire est joyeusement mise en musique par les Ludwig Von 88 qui ont su mettre en relief son coté écorché vif.

Lien: Ludwig Von 88 - Louison Bobet for ever

lundi 15 juillet 2013

Fred Poulet - Walking Indurain (1996)

Hommage aux héros oubliés du tour de France.
Pour commencer un détour espagnol avec l'homme qui avait un moteur de 103 Peugeot dans chaque mollet et qui n'a pu faire carrière dans la tauromachie à cause d'une phobie gênante qui entrainait un relâchement de son muscle sphinctéro-anal  le couvrant de ridicule et de merde en public: Miguel Indurain. Du coup il s'est lancé avec succès dans le vélo !
Donc un hommage en forme de blues déglingué !

Lien: Fred Poulet - Walking Indurain

mercredi 3 juillet 2013

Savvas Ysatis - Mar's bar (2000)

Tresor de nuit, sous titre laissant présager de l'envoutant languide pour fin de nuit apaisée.
Pas de déception avec Savvas Ysatis qui nous sort un titre techno mâtiné de relents funk pour un titre un peu linéaire mais néanmoins hypnotique.


lundi 1 juillet 2013

Black Sabbath - N.I.B (1970)

L'été est officiellement arrivé, saluons-le avec cette rengaine joyeuse, légère et enlevée.
Tout commence par une basse sautillante et funky, se poursuit par une guitare chatoyante et aérienne, supplémentée par une batterie virevoltante et sensible, appuyée par une voix suave et enjouée.
Ne parlons pas des paroles, futile déclaration de tendresse enamourée.
Ne manque que la pochette présentant un chaleureux havre de quiétude et un hôte plein de mansuétude.

Lien:  Black Sabbath - N.I.B