dimanche 29 septembre 2013

Carter Tutti - Coolicon 10" (2013)

La paire vénéneuse sort 2 titres hypnotiques, sombres, inquiétants et magiques: Le premier avec ce pied sourd, immuable, mid tempo, avec sa mélodie minimaliste, ses nappes vaporeuses, ses brides de ce qui fut une guitare et ses vocaux lointains.
Le second, c'est sa version ralentie, assourdie (hormis la guitare qui gagne parfois en définition, mais c'est relatif), tour à tour sub aquatique puis caverneuse et enfin désertique: impitoyable !


vendredi 27 septembre 2013

Das Efx - Real hip hop (original version) (1995)

Du hip-hop à l'ancienne, avec des samples minimalistes, un beat qui tape dur (merci la prod de Dj Premier), un bon flow et de l'ego trippin'.
Tout est dans le titre: Real hip hop.

Lien: Das Efx - Real hip hop (original version)

mardi 24 septembre 2013

Daphreephunkateerz - Psychotic phunk reaction (1996)

Daphreephunkateerz c'est en fait Erik Rug, le parrain de la house en France, infatigable Dj depuis 1978 (les Waxgroove du Rex et sur Radio Nova),c'est également un producteur.
Un track assez lent mais plutôt massif: une rythmique monolithique,  agrémentée de quelques inserts vocaux, une basse oscillante quelques samples de cuivres synthétiques et voila le travail. Une réaction de funk psychotique et hypnotique.


lundi 23 septembre 2013

Jacob's Optical Stairway - Solar feelings (1995)

Jacob's Optical Stairway: inconnu au bataillon pour une grande majorité.
Jacob's Optical Stairway c'est une bonne partie des 4 Hero voilà  qui devrait parler à un peu plus de monde (3 à 4 personnes de plus) à condition d'avoir apprécié la jungle et la drum 'n' bass durant les années 90.
Solar feelings c'est le genre de morceau qui met de bonne humeur, vocaux suaves, lignes de cuivres pétillantes, rythmique sautillante, clavier atmosphérique, pas de linéarité pour éviter la monotonie; un truc sympa quoi !





vendredi 20 septembre 2013

My Solid Ground - The executioner (1971)

Du krautrock qui envoie du bois malgré une pochette de compile des plus horribles.
La pulsation kraut est là, certes lente mais là, la diction est nonchalante pour ne pas dire lymphatique, les accélérations aussi (relativement) brutales et courtes.
Rien de révolutionnaire mais cela pourrait très bien se retrouver dans un album de Turzi.


jeudi 19 septembre 2013

Primus - Nature boy (1993)

Avec Primus il faudrait presque inventer une catégorie musicale à part: FOUTRAQUE (ok ils ne sont pas les seuls à entrer dedans).
Comment un disque comme Pork Soda a-t-il pu se retrouver n°7 du Billboard 200 ?
Imaginez les Ludwig Von 88 dans les 5 meilleures ventes du top 50 (je sais, ça demande un gros effort d'imagination) !!!
Un bassiste qui se prend pour un guitariste, des réminiscences de banjo, des solos de n'importe quoi joués n'importe comment, ni queue ni tête, des paroles qui feraient passer l'intégrale des Monty Python pour un essai de Kant (ah ces histoire de pêche), percussions balinaises (enfin presque), des dissonances Sonique Youthiennes, du perché Residentesque, une louche de Zappa, ne manquent que de la cornemuse et un raton laveur pour compléter cet inventaire bigarré.
Et Nature boy alors ?
Barré bien évidement ! Un morceau qui doit être interdit de tout passage radio, intro de quasi 20" de batterie, branlette de chat lors de la déclaration d'impôt, bite au vent et mattage de porno, solo de basse, solo dissonant de guitare, solo de batterie et 5'32" ... tout pour plaire à un programmateur de radio.



lundi 16 septembre 2013

Leila - Something (1998)

Il est toujours de bien de sampler l'Histoire de Melody Nelson, cela pose tout de suite une ambiance.
Sinon le reste de l'album est bien et plus inventif.


jeudi 12 septembre 2013

Kode 9 & Space Ape - Sine of dub (2008)

Une compilation de reprises de Prince avec à boire et à manger dans le lot.
Parmi ces reprises se distingue Sine of the dub, Sign O the time initialement, oublié le résidu de funk froid qui subsistait dans l'original, gardées les paroles "joyeuses".
Musicalement c'est un "dub" dépouillé, sec, glacial, lent et malsain qui renforce les paroles de l'original accentuant leur portée.
Un embellissement en quelque sorte.




lundi 9 septembre 2013

Benge - Forms Series One (2013)

Minimalisme évolutif, expérimental et synthétique avec Benge et son Forms series one.


dimanche 8 septembre 2013

Doppelgangaz - 2012 The New Beginning

Le Wu Tang vient de sortir un nouvel album; il est bien !
Non je déconne c'est certes un groupe venant de NY mais les flow sont un peu en deçà de ceux de leurs illustres prédécesseurs, par contre la prod, les beats, les boucles, samples ne devraient pas faire rougir de honte le RZA. Une évolution maitrisée du son hip-hop de NY avec préservations des acquis et ajouts de bon ton.


Diplomats Of Solid Sound - B-O-O-G-A-L-O-O (2010)

Pourquoi les Diplomats Of Solid Sound n'ont-ils pas eu même succès que Sharon Jones & The Dapkings ?
Cela à cause d'un terrible secret qui va vous être révélé ici.
Ne croyez pas comme vous pouvez le trouvez sur internet que le "groupe" est originaire de l'Iowa !
La réalité est toute autre; les Diplomats of Solid Sound ne se résument qu'à une seule personne: Onasis Andropoulos un pope grec vivant dans un petit village reculé du Péloponnèse, ce petit homme débonnaire et rieur a toujours été fasciné par la soul US et avec son orgue Bontempi et quelque talent de ventriloque un jour il décida de créer les Diplomats of Solid Sound. Mais par timidité, par peur des on dit dans son village et craignant la réaction de sa hierarchie, il préféra inventer cette histoire de groupe américain.
D'ailleurs durant les concert ce sont des acteurs qui font semblant de jouer pendant qu'Onasis derrière un rideau de velours rouge assure toutes les parties musicales et vocales.
Un grand maitre humble !

Lien: Diplomats of Solid Sound - B-O-O-G-A-L-O-O

jeudi 5 septembre 2013

I Monster - Heaven (2003)

Éthéré, aérien, enfantin mais un peu malsain en fait, un drôle de paradis surtout si on creuse un peu au niveau des paroles.
De prime abord c'est une déclaration d'amour à sa bien aimée, à un autre niveau de lecture c'est de l'équitation acrobatique réservée à un public initié et amenant à l'extase paradisiaque enfin à un dernier niveau c'est un psychopathe bien branque qui est en train de faire un déclaration amoureuse à la poupée gonflable qu'il besogne  ...
Malsains les I Monster sous leurs dehors bon enfant.


mardi 3 septembre 2013

Mike Ladd - Planet 10 (1999)

Pour résumer cet album à la serpe c'est un peu comme si Sun Ra avait composé un album de hip-hop sombre et déprimé.
Flow (souvent) codéiné, beats étouffés (étouffants), afro futurisme spatial post-apocalyptique pessimiste, envolées quasi free, sample "joyeux" (La symphonie n°3 de Gorecki) ... c'est certain on n'est pas chez le roi de la gaudriole et du coussin péteur ... et tant mieux !