lundi 31 août 2015

Igorrr - Dieu est-il un être ? (2006)

Soyons anti-religieux primaires à peu de frais, en musique et avec classe !


PS: la version originale et intégrale


Whourkr - Polygroin (2012)

Un concours de vitesse de pets foireux sur une toile cirée et rotant de la Valstar rouge (la meilleure , quoique ...): fendard mais pas très populaire, comme la musique de Whourkr !


dimanche 30 août 2015

cLOUDDEAD - Apt.A Pt.1 (2001)

Éther sonique rappeur du dimanche splendide ashram onirisme enfantin surréaliste improbable voix nasale non-sens froid parolier ouverture d'horizon nuageux avant pluie mystique dadaïste accélération vocale désynchronisée onomatopéique hip-hop improbable espoir fugace parasomnie génie du jazz bancal psychédélisme hallucination maitrisée bas étage  formidable flute mince vent souffle lancinante complainte fatiguée cut-up lyricalo-musical parle douceur enveloppante brume nocturne saturée poésie incompréhensible sensible silence lente et pénétrante rêverie scandée film au ralenti flou zébrure guitare percussive planches du Canada jumeau grandiloquence mesurée arrêt boucle statique hypnagogique molle.


Suicide - Diamonds, fur coat, champagne (1980)

Un Suicide presque facile !
Je précise tout de suite ma pensée, avant que les ligues moralistes et les casse couilles de tous poils ne me tombent dessus, je n'encourage aucunement à l'autolyse, je veux juste dire que cette chanson du groupe Suicide est facile d'accès, insouciante et joyeuse comparée à certaines autres plus abruptes et soniquement dévastatrices.
Examinons le programme suicidaire: diamants, manteau de fourrure, champagne, femme, Cadillac, cocaïne.
Que du bon en somme, que des choses insouciantes, joyeuses et faciles d'accès (note à l'intention des ligues et autres brise gonades masculines précédemment mentionnés  les femmes sont une catégorie à part qui n'est pas à ranger dans les choses, mais dans les êtres doués de sensibilité, d'intelligence, de raison ... et même dans certains cas de charme).
Aussi, sirotons un cocktail frais en écoutant joyeusement Suicide alors que le soleil est en phase descendante ... 

Canta U Populu Corsu - I mulatteri d'Ulmetu (1977)

Il est temps de remédier à un oubli fâcheux.
C'est un des groupes qui a bercé mon enfance et cette chanson est quand même un peu inspiratrice d'un certain pseudo ...
La pochette de l'album résume bien la chanson, il y est question du cheminement bancal de muletiers et de leurs bêtes sur les sentiers corses.


samedi 29 août 2015

Chaos Echœs - Transient (2015)

Chaos Echœs allie avec  Transient son nouvel album une musique inventive - certes sombre, lente, lourde et puissante, mais aussi profonde, déconcertante, mystique (parfois, même si leur mystique ne correspond pas aux canons habituels) et brutale - à une recherche esthétique marquée dans l'objet qu'ils proposent.
Tout est fait pour que  l'auditeur devienne aussi spectateur, pour qu'il vive une expérience plus complète et pénètre plus profondément, plus intimement dans ce que Chaos Echœs veut exprimer et partager dans une expérience multimédias rétro-futuriste.
Alors l'expérience a un coût certes, mais la qualité est là et rares sont les groupes qui mettent en adéquation leurs exigences formelles à leurs qualités musicales, d'autant que les plus radins ou les plus fauchés pourront toujours se rabattre sur le bandcamp du groupe.


dimanche 23 août 2015

Musumeci - Tag fur tag (Traxx edit) (2014)

Tu aimes:
  • Les années 80 hédonistes et insouciantes ?
  • Les musiques joyeuses aux mélodies faciles à retenir et à fredonner ?
  • Danser béatement le cerveau vide ?
  • Les hits italian disco où des nanas généreusement dotées mamairement parlant sortent candidement et à moitié dénudées de leur piscine ?
Barre-toi vite d'ici alors, ferme cette page de ton navigateur.
Avec Musumeci c'est de l'industriel basique roboratif saturé et répétitif; dès fois que cela tu aies un goût de trop peu ou que tu ne sois pas assez rapidement devenu sourd, Traxx a édité le morceau original l'allongeant sensiblement.
Alors pas de gros seins mais du gros son !


Red Axes - Der sexa (2015)

Bienvenue dans le royaume du bizarre musical !
Un truc qui démarre version house lente et insidieuse avant de se transformer en presque bleep acid des origines en truc trippé quoi, avant de se métamorphoser en tournerie orientalisante que ne renieraient pas les plus psychédéliques des musiciens turcs avant de subir une dernière mutation relativement sage mais suffisamment répétitive pour atteindre une certaine transe quasi sexuelle comme diraient les plus libidineux et amoureux des femmes sirènes.
Le royaume du bizarre disais-je !


vendredi 21 août 2015

Hardfloor - Acperience 1 (1993)

Besoin de se vriller les neurones ?
Pas de problème Hardfloor a tout ce qu'il faut: du beat roboratif qui tape dur et claque fort millésimé 909, des montées acid de qualité option dum-dum dans ta tête certifiées 303 et voilà le travail.
Propre et professionnel.


Franck Biyong & Massak - UPC (2010)

Autant le dire tout de suite, Frank Biyong abuse de la drogue et pas qu'un peu !
Monsieur là c'est vraiment trop visible, vous allez avoir des soucis ...
Prenons au hasard la pochette de votre album "Visions of Kamerun", que vous désiriez mettre en avant une vision rétro-futuriste en incorporant des éléments du passé à une photo actuelle de Yaoundé (j'ai décidé que c'était Yaoundé voire même la place du 8 mai) oui sans aucun souci !
Mais de là à mettre des pyramides et une obélisque non de mémoire ce sont plutôt les attributs de l’Égypte, sauf à avoir effectivement pris (abusé même) de la drogue.
Sinon la musique de Franck Biyong est inspirée de l'afrobeat, tant au niveau musical que  dans les thématiques des paroles mais adaptée à la sauce camerounaise et plus influencée par le jazz et l'esprit de Sun Ra (pour le coté allumé space futuriste de l’Égypte du passé ...).


jeudi 20 août 2015

Society Of Silence - Slow night rate (2013)

Des grillons cybernétiques stridulent nocturnement, un plongeur sous marin s'est un peu planté d'endroit et fait entendre sa respiration mécanique à l'air libre, une lente et lourde percussion à la fois immuable et fascinante résonne, des vagues sonores vont et viennent et puis tout s’assourdit, s’arrête presque ne laissant planer qu'un bruissement diffus jusqu'à ce que la mécanique se remette à fonctionner tout aussi régulière qu’auparavant puis que la séquence précédente se reproduise.
Les taux des nuits lentes de la Société du Silence sont étrange mais intrigantes et immersives (finalement le plongeur il avait sa place).


mercredi 19 août 2015

A Tribe Called Quest - Luck of Lucien (1990)

Ambiance jazzy cool, flow nonchalant mais précis, caution exotique millésimée à l'accent frenchy en featuring: Lucien.
Que du bon en résumé.
Alors on se cale bien dans son fauteuil, on monte le son, on profite tranquillement et on dodeline incoerciblement de la tête en rythme (un battement de rythme avec le pied ou la main est également toléré).
C'est tout pour aujourd'hui !


mardi 18 août 2015

Soha - Ëvë (2001)

Plongeons-nous dans la moiteur tropicale et ses rythmes hypnotiques pour prolonger, au moins par l'imaginaire, cette impression de bien-être due à une inaction languide, à une torpeur accentuée par l'abus de cocktails frais et savoureux, à une forte exposition au soleil dans des lieux plus paradisiaques que la Bourboule.
Bref un instant encore, alors que Bertrand Boulier de la compta et Sandrine de la gestion paye discutent montants compensatoires et ebita (c'est même pas grivois ebita), rêvons aux déjà lointaines et regrettées vacances.


dimanche 16 août 2015

Voilaaa - Spies are watching me (feat Sir Jean) (2015)

Des cuivres à profusion, une basse féline, une batterie profonde et appuyée, une voix soul (Sir Jean en grande forme et dans un rôle assez inhabituel), voilà pour la base.
Il faut rajouter une forte influence caribéenne pour les percussions, saupoudrer quelques ajouts guitaristiques africains, mettre une pincée de relents des clubs moites new-yorkais, une bonne dose de funk et voilà pour l'habillage.
Le mélange des ingrédients donne un morceau de pure disco vintage qui semble être une sorte d'équivalent d'incunable oublié du genre et qui pourtant date de ces jours-ci.
Alors Voilaaa pour le tout.

NB: c'est moi ou y a un p'tit peu de l'Instant funk de Merchant ...