samedi 16 juillet 2016

Lucien N Luciano - Alain Brito (2004)

Se replonger avec délectation dans les paysages sonores estivaux, riches, alambiqués, frais et éthérés de Lucien N Luciano ...
En savourer la douceur, la subtilité en regardant les vagues déferler avec douceur et sensualité sur la plage encore ensoleillée ...
Réécouter également La dance des enfants pour prolonger cette quiétude.


jeudi 14 juillet 2016

Bal populaire du 14 juillet, une mixtape d'U Mulateru (2016)

Jour de fête et liesse populaire, il est grand temps de guincher jusqu'à pas d'heure en buvant des p'tits blancs bien frais !


mardi 12 juillet 2016

The Supermen Lovers - Dance with you (2002)

De la house qui pourrit de prime abord sembler joyeuse, festive et insouciante mais qui est gorgée de mélancolie, de nostalgie.
C'est le moment où sur le dancefloor une crise d'existentialisme surgit et interpelle le danseur, que fait-il ici, cette fuite hédoniste ne reflète-t-elle pas une vacuité de son existence ...
Puis très vite il s'en remet !


lundi 11 juillet 2016

Khost - Inversion (deconstructed & reconstructed by Godflesh) (2016)

Godflesh punit les turbulents Khost.
Déjà qu'au départ ce n'était pas dans la tendresse, à l'arrivée c'est du brutal, répétitif, dense, avec cependant quelques "respirations" (enfin il vaut mieux parler de moments dont l’agressivité est contenue), mais la rouille, la crasse et la machine ne sont jamais bien loin.
La correction est sévère mais qui s'en plaindrait ?


vendredi 8 juillet 2016

Baris Manço - 2023 (1975)

Du psychédélisme turc au menu du jour !
Un début quasi ambient au synthé bien cheap, puis un couple basse/batterie lourd au groove imparable avec en toile de fond une mélopée orientalisante planante, ça vire en suite funk moite au break qui tue ...
2023 c'est bientôt demain et c'était hier ...


jeudi 7 juillet 2016

Forever Pavot - Les cigognes nénuphars (2014)

Une pochette qui inspire le respect et l’hilarité (chapeau bas pour le pull pur jus 70's et la coupe et ...).
Un nom fleuri et psychotropique pour confirmer la première impression.
Et la musique alors ?
Bien barrée, avec du groove "à la française" bien chiadé, entrainant, mélodieux, numéro d'équilibriste entre Gainsbourg et le meilleur de Sébastien Tellier.
Sans parler de ces étranges animaux: les cigognes nénuphars, qu'est-ce donc ? Cela vole-t-il ? Cela se mange-t-il ?
Autant d'interrogations qui resteront sans réponse.


mardi 5 juillet 2016

Boards Of Canada - Aquarius (1998)

Alors que le soleil estival darde de ses rayons brûlants un champs de blé qui n'en demandait pas tant, une légère brise tente de les amoindrir.
C'est alors que rententit en ce lieux campagnard une improbable musique à la fois naïve, nostalgique, enfantine et apaisante, ponctuée d' "orange" et d'une énumération  incongrue  et au final aléatoire...
L'essence de l'été ?


dimanche 3 juillet 2016

Nine Inch Nails - Sanctified (1989)

Entre messe noire, déclaration d'amour et constat d'addiction, Trent Reznor ne choisit pas véritablement et entre deux déflagrations de guitares froides et cruelles balance une basse slappée décharnée, quelques nappes enveloppantes inquiètes et hurle son impuissance.