mardi 30 août 2016

The Orb - Little fluffy clouds (1991)

La foire au grand n'importe quoi musical (chant du coq, homme à l'harmonica ...) qui se mue en tournerie ambient house avec des relents de trance abâtardie.
L'indigestion semble proche ...
Et pourtant la magie opère, le tapis volant se met en marche et très vite tu te mets à flotter entouré de petits nuages duveteux multicolores et tu te demande si ces bonbons de contrebande que tu as avalés étaient bien des M&M's ...


dimanche 28 août 2016

Rod Modell - Mediterranea (2016)

Plus fort que l'intégrale du commandant Cousteau: le nouvel opus de Rod Modell !

Au menu une exploration fantasmée des profondeurs de la Méditerranée.
Elle se fait d'une traite (72 minutes), en apnée, les oreilles grandes ouvertes à l'affut des sons assourdis par les profondeurs.
Pas de cabotage pépère de port en port mais une exploration aléatoire systématique, exhaustive, des fonds, feutrée et lente.
Le temps d'observer paisiblement  les mérous, requins pèlerins, les épaves grecques, romaines, égyptiennes ...

La plus belle mer entendue sous un nouveau jour ...


Jean-Louis Murat - Col de la Croix-Morand (1991)

Il faut quand même être un poil tourmenté pour faire une chanson sur un col perdu du Massif Central ...
Surtout qu'il s'agit d'une véritable déclaration d'amour envers ce lieu, paumé et enneigé ...
Et que l'on peut légitimement douter de la réciprocité de cet amour, peut-être court-il au devant de cruelles désillusions ...


dimanche 21 août 2016

How To Disappear Completely - The language of dreams (2016)

Apprendre une langue étrange que l'on pratique déjà depuis longtemps mais qui se renouvelle sans cesse sans que l'on ait besoin de connaitre ni la grammaire, ni l'orthographe, ni la syntaxe, ni même avoir besoin de parler ...
C'est l'heure de mettre en pratique !


vendredi 19 août 2016

Lefdup & Lefdup - 15h38mn (1994)

Du France Info découpé n'importe comment, mais avec soin pour que cela ait un sens absurde; une musique hésitant entre ambient et baléarique, mais planante et enveloppante; un solo de sax pour conclure, mais en évitant les écueils du chiant.
A écouter à des heures indues (tard/tôt) pour profiter du charme tranquille de ce petit joyau décalé.


mercredi 17 août 2016

Antwood - 65.222.202.53 (2016)

Que va-t-il advenir ?
C'est pas que je sois parano mais, bon, quoi ...
65.222.202.53, il semblerait que j'ai tapé à la mauvaise porte, du genre NSA.
L'avantage c'est que je vais rapidement gagner des lecteurs/auditeurs fidèles ...
L’inconvénient c'est que je ne vais plus pouvoir péter tranquille sans me demander si quelqu'un n'est pas entrain de m'écouter avec ses grandes oreilles ...
On sonne à la porte, je vais voir qui c'est bien que l'heure soit tardive et que je n'attends personne, à bientôt peut-être ...


mardi 16 août 2016

Saåad - The harvest (2016)

Retour imminent et trippant des divins marquis de Saåad avec leur ambient sombre mais paradoxalement éthéré, profond et toujours immersif.
Avec Verdaillon ils s'attaquent aux orgues, les vraies, celles des églises, les maltraitent, leurs adjoignent divers sons, empilent, amassent, soustraient pour que ne ressorte qu'un magma lent et inexorable qui t'entraine vers des contrée qu'eux seuls connaissent.
Mais confiant, tu les suis sur la foi d'une promesse de moissons abondantes proches ...


dimanche 14 août 2016

Eels - Novocaïne for the soul (1996)

Inoffensive de prime abord, la novocaïne d'Eels s'avère très rapidement fortement addictive.
Douce mais vénéneuse ...
D'autant que des petits malins se sont très vite aperçu que cet anesthésique local pouvait avoir des vertus plus récréatives ...
D'où un certain succès des mésusages du 2-(diethylamino)ethyl 4-aminobenzoate.


samedi 13 août 2016

The Warlocks - Red Camera (2009)

Entre rock funéraire à la Velvet et psychédélisme sombre shoegazer, le tout à forte teneur dépréssivo-droguée marquée par un rythme plombé et des guitares lourdes sans compter la voix désincarnée, distanciée du chanteur ...
Bref tous les ingrédients habituels d'un Warlocks  de bonne facture.
En route pour la joie !


Mercy - Lioness (2016)

Il y a quelques temps j'ai reçu un mail dont les rédacteurs me proposaient de jeter une oreille à leurs compositions.
Une connexion internet rare et l'attrait indéniable du farniente au soleil à boire des coup au bord de plages m'ont un peu fait procrastiner ...
Mercy est un duo composé de Mercy Weiss et Chris Pellnat la première chante le plus souvent, le second compose, produit; mais Mercy compose aussi et Chris chante également.
Avec Lioness c'est une ambiance jazzy feutrée, chaleureuse, intime avec un fond de sensualité.
Parfait à écouter lorsque accablé par la chaleur estivale, moite et nocturne il fait bon de se rafraichir avec un verre de vin blanc sec comme ce fabuleux Nicrosi.

Sinon le reste du Ep est dans la même veine, intimiste et indépendante.

P.S: il y a du rab, un titre plus récent, un peu plus lunaire c'est ici.


mercredi 3 août 2016

Black Merlin - Hipnotik tradisi (2016)

Découvrir L'Indonésie secrète et mystérieuse, ses charmes cachés, hypnotiques et vénéneux, écouter le gamelan balinais, le tout sans trop se fouler ni quitter son salon ...
C'était le quart d'heure feignasse estivale !