dimanche 12 novembre 2017

Godflesh - Be God (2017)

Rien de tel qu'un petit Godflesh pour aborder la fin de l'automne et le début de l'hiver dans la joie et la bonne humeur !
Nos deux larrons n'ont pas leur pareil pour égayer les longues soirées monotones et froides de cette période.
Écouter un nouveau Godflesh c'est un peu comme si au lieu de emmitoufler dans une couverture moelleuse on s'immolait au napalm pour se réchauffer après s'être frictionné au tabasco ...

Que propose Godflesh avec sa nouvelle livraison ?
Un peu d'omnipotence: devenir dieu, comme ça en toute simplicité.
Autant se l'avouer tout de suite la déité selon c'est pas la joie; ambiance malsaine et lourde, tout est vermoulu, rouillé, souillé, dégradé, rabaissé, mangé par la vermine, ruisselant de merde; le dieu de ce lieu ne croit plus en lui-même.
Il est mal barré ...